Concours inter-ENO de plaidoirie de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) : Les étudiants Madiop DIOP et Aminata Amadou Tidiane DIALLO représenteront l’institution au concours africain au Bostwana !

les etudiants

Monsieur Madiop DIOP, étudiant de la promo 2 de l’ENO de Saint-Louis et Madame Aminata Amadou Tidiane DIALLO, de la promo 5 de l’ENO de Guédiawaye se sont distingués lors cet exercice d’argumentation qui prône entre autres valeurs celles de l’éloquence et de l’excellence. Ils ont été désignés individuellement par le jury à l’issue de la finale du concours de plaidoirie inter-ENO tenue le 3 mai à l’ENO de Mermoz. La finale par équipe a quant à elle, été remportée par l’ENO de Saint-Louis.

 

Le 11 septembre 2018, en recevant Seydina Mbacké KANE et Serigne Samba GUEYE, deux étudiants qui avaient représenté l’institution lors de la 27e édition du Concours africain de Procès Simulé des Droits de l’Homme à l’Université du Ghana, le Pr Moussa LÔ Coordonnateur de l’UVS avait adhéré pleinement à l’idée d’organiser un concours de plaidoirie entre les différents ENO. Ce concours inviterait l’ensemble des étudiants à s’émuler dans un exercice de joutes oratoires, de plus en plus prisées au niveau des universités et notamment dans les facultés de droit. Ainsi, il avait rappelé au Docteur Abdou Khadre DIOP, leur encadreur, le soutien constant de l’institution à ce genre d’initiatives qui participent à révéler les talents.

 Le processus de sélection pour l’édition 2019 a débuté au mois de mars, par la désignation de deux étudiants par ville. Six équipes ont ainsi été constituées pour la phase éliminatoire à savoir : Guédiawaye, Saint-Louis, Mbour, Kaolack, Dakar et Thiès.
 
 A l’issue des différentes confrontations devant un jury, l’ENO de Saint-Louis et celui de Guédiawaye se sont qualifiés pour une finale riche et passionnante. Elle s’est déroulée le 3 mai 2019 à l’ENO de Mermoz, en présence du Pr Moussa LÔ et du Pr Jean-Louis CORREA, Responsable du Pôle SEJA. En prélude de la compétition, le Coordonnateur a exprimé sa joie d’être parmi les étudiants et de constater l’esprit sain de compétition qui existe entre eux à travers ce concours. Il a réaffirmé l’accompagnement de l’UVS à ce type d’activité qui, selon lui, contribue à faire rayonner davantage l’institution au-delà du Sénégal.
 
 A l’issue de cette matinée de plaidoirie opposant les deux équipes, l’ENO de Saint-Louis est sorti vainqueur du tournoi national. L’un de ses membres, en l’occurrence Madiop DIOP, étudiant de la promo 2 a été coopté par le jury pour accompagner Madame Aminata Amadou Tidiane DIALLO, de la promo 5 de l’ENO de Guédiawaye pour représenter l’UVS à la 28e édition du concours africain de procès simulé des Droits de l’Homme prévu en juillet 2019 au Botswana.
 
 Le concours de plaidoirie permet aux différents étudiants de mettre leurs connaissances théoriques en pratique en se mettant dans un contexte judiciaire réel ou imaginaire. Pour la finale, nos avocats en herbe ont plaidé sur l’incendie de l’école coranique de fortune qui avait causé la mort de 9 jeunes talibés à la rue 19 x 6 de la Médina